1. Introduction

Hecastarchy–or ‘government by everyone’–is a word coined from the Greek words hekastos ‘each; every’ and arche ‘authority’ and describes a role system whereby a community governs itself by dividing its decision makers into separate Teams drawn by lots save for one elected Executive Team and one jointly appointed Advising Team.

Statistics teach that decisions made by many samples drawn at random from among all its members for a short term without taking their opinion into account better reflect the community’s choice than those made by a few small groups elected for long terms and by default precisely because they seek to force their selective opinion.

In many countries, capitalism has brought wealth, is financing welfare and respects freedom. However, environmental and inequality issues are caused by hubris, i.e. by forsaking to limit both individual and collective growths in a limited social and natural environment. Some contend that environmental and inequality issues are not caused by the pace of growth but by how it is managed. This is very unfortunately questionable for reasons that will be explained below, to the effect that the bottom line is now: To survive in the future, human beings must cooperate in a more egalitarian way both with each other and with their environment.

A community may thus decide to experiment and try making collective life sustainable for the environment while still satisfying for everyone. For such people, hecastarchy proposes a comprehensive platform of legal, social and economic policies including:

  • making business easier for everyone by simplifying its tax and legal frame;
  • financing a universal minimum income by raising an environmental tax;
  • giving each taxpayer a chance to use a share of his own taxes for non-personal profit projects;
  • making the daily working hour the community’s currency unit and setting its maximum daily number;
  • curbing material inequality and destructive growth by limiting everyone’s maximum cumulative income to a multiple of working hours elapsed;
  • providing long-term high-skill education students with an attractive package during their successful years of studies to make up for the leveling of their future professional income;
  • bestowing to the community the monopoly of loans for an interest, and doing without private banks;
  • acknowledging legal personality to individuals only, and not to fictitious entities such as states and corporations.

L’hécastarchie, ou « gouvernement par chacun », est un mot tiré du grec hekastos « chacun » et archè « autorité » qui décrit un système de rôles par lequel une collectivité se gouverne en répartissant ses décideurs en Équipes distinctes tirées au sort, à l’exception d’une Équipe exécutive élue et d’une Équipe référence d’experts désignés paritairement.

Les statistiques enseignent en effet que les décisions prises par de nombreux échantillons tirés au sort parmi tous ses membres pour un court mandat sans tenir compte de leur opinion rendent mieux compte du choix de la collectivité que celles prises par quelques groupuscules élus pour de longs mandats et par défaut précisément parce qu’ils cherchent à imposer leur opinion sélective.

Dans de nombreux pays, le capitalisme a apporté la richesse, finance le bien-être et respecte la liberté, Cependant, les problèmes d’environnement et d’inégalité surgissent du fait de l’hubris, c’est-à-dire de l’abandon de toute limitation des croissances individuelle et collective dans un environnement social et naturel fini. Certains prétendent que les problèmes d’environnement et d’inégalité ne sont pas causés par le rythme de ces croissances, mais par la manière dont elles sont gérées. Ceci est très malheureusement discutable pour des raisons qui seront expliquées plus loin, en sorte que le résultat final est à présent le suivant : Pour survivre à l’avenir, les êtres humains doivent coopérer de manière plus égalitaire entre eux et avec leur environnement.

Une collectivité peut donc décider d’expérimenter afin de tenter de rendre la vie collective durable pour l’environnement mais satisfaisante pour chacun. À ces personnes, l’hécastarchie propose un programme cohérent de mesures juridiques, sociales et économiques, notamment :

  • rendre l’activité économique plus accessible pour tous en simplifiant son cadre juridique et fiscal ;
  • financer un revenu minimum universel par l’augmentation d’une taxe environnementale ;
  • donner à chaque contribuable l’opportunité d’utiliser une partie de ses propres impôts pour des projets sans profit personnel ;
  • faire de l’heure de travail l’unité monétaire de la collectivité et en fixer le nombre maximum quotidien ;
  • freiner l’inégalité matérielle et la croissance destructrice en limitant le revenu cumulé de chacun à un multiplicateur du nombre d’heures de travail écoulées ;
  • offrir aux étudiants de l’enseignement supérieur de longue durée un trousseau attractif pendant leurs années d’études réussies afin de compenser le nivellement de leurs futurs revenus professionnels ;
  • accorder à la collectivité le monopole des prêts à intérêt, et se dispenser de banques privées ;
  • reconnaître la personnalité juridique aux seuls individus, et non aux entités fictives telles que les États et les sociétés commerciales.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s